Innovation

L’innovation, une priorité pour Colas Environnement

Colas Environnement s’appuie sur l’innovation pour répondre aux attentes de ses clients avec toujours plus d’efficacité et de transparence.
La démarche Innovation et R&D de Colas Environnement se décline en deux phases et autour de plusieurs axes :

Veille technique et technologique

Colas Environnement s’informe de manière systématique sur les dernières évolutions en matière de solutions de traitement et de suivi, notamment en Amérique du Nord.


PROGRAMME DE R&D

Les équipes de Colas Environnement travaillent :

• à l’optimisation de techniques et technologies existantes, y compris l’amélioration du matériel utilisé pour la mise en œuvre des solutions choisies. Cette capacité de « metteur au point » pour fiabiliser les techniques est au cœur de l’histoire de Colas Environnement et c’est un des piliers de sa relation-client : il s’agit en effet d’apporter aux clients les techniques les plus novatrices sans pour autant innover aux frais du client.
• à la mise au point de techniques et technologies nouvelles, à partir de protocoles de test pilote, d’essais en grandeur réelle, etc.


Ces tests, ces mises au point et ces améliorations sont réalisés dans l’atelier et le laboratoire de Colas Environnement, ainsi que, en accord avec les clients, sur les sites en cours de dépollution.

Afin de développer les meilleurs procédés, Colas Environnement s’adjoint la collaboration de partenaires européens ou américains, et noue des partenariats avec des universités ou des start-up de recherche. Le partage d’expertises et de retours d’expérience entre Colas Environnement et ses partenaires est à la base de la démarche Innovation de l’entreprise.

3 exemples d’innovation


Un exemple de développement d’une nouvelle technologie :

le conteneur connecté

Le conteneur connecté permet de suivre et/ou de piloter l’ensemble des process à distance tout en donnant la possibilité au client de visualiser en direct, depuis son smartphone ou son ordinateur, le fonctionnement des installations de son site. Cette technologie est un exemple concret d’amélioration de la mise en œuvre des techniques choisies.

Outre les avantages techniques qu’il procure, le conteneur connecté s’inscrit dans la politique de transparence menée par Colas Environnement, qui permet au client de s’informer à tout moment sur le fonctionnement du matériel.


Un exemple d’amélioration d’une technique existante :

l’Extraction Séquencée de Surnageant (Brevet E2S)

Sur une base d’extraction multiphase, l’E2S permet, grâce à un système de séquencement lié à la pression dans les puits, de récupérer le surnageant en limitant la récupération d’eau et d’air à traiter. Grâce à cette technique, non seulement l’investissement et la consommation en charbon actif sont diminués significativement, mais il est aussi possible d’ajouter un grand nombre de puits de récupération au cours du traitement sans modifier l’unité d’extraction et de traitement.

Cette technique a été mise en œuvre avec succès sur plusieurs sites. Elle a été 100 fois plus efficace et productive qu’un dispositif « d’écrémage » classique.


Un exemple de mise au point et de fiabilisation d’une technologie de pointe :

la désorption thermique contre-flux haute température
et la désorption thermique de précurseurs de dioxines

Au début des années 1990, Colas a créé et exploité aux Etats-Unis la plus grosse usine de désorption thermique au monde. Fort de ce succès, Colas Environnement et Recyclage a mis au point, en France, la première unité de désorption thermique mobile en Europe capable de traiter des polluants chlorés précurseurs de dioxines. La technologie mise en œuvre permet le chauffage des terres grâce à un tambour tournant chauffé dans lequel circule un flux d’air chaud à contre-courant. Les exemples les plus emblématiques sont ceux d’Amponville et du Moulin de Nanchon réalisés entre 1998 et 2001. Ces deux chantiers de plusieurs dizaines de milliers de tonnes ont permis de traiter, sous tente, des polluants tels que des phénols chlorés et des isomères du lindane ainsi que leurs dérivés.

Le savoir-faire de Colas Environnement dans la fiabilisation de la technologie a été déterminant pour mener à bien le traitement de ces précurseurs de dioxine. Bien que ces deux chantiers constituaient des premières en France, voire en Europe, ils se sont déroulés avec un process maîtrisé, dans le respect des budgets et à la satisfaction du client, de l’administration et des riverains, grâce à une politique de complète transparence en temps réel avec toutes les parties prenantes.